PYRAMIDEN, LA TOMBE DE L’URSS :

Pour commencer, MERCI ! Merci au gens de Tromsø qui, par leur générosité, m’ont permis d’aller au Svalbard.
Ayant perdu ma carte bleue à Kaunas, j’avais commencé à faire la manche en Finlande et, après ce très agréable arrêt au Cap Nord, à Tromso. Comme c’était écrit sur mon petit panneau de clochard, l’argent collecté a été utilisé pour acheter un billet d’avion à destination de Longyearbyen, des bières, et un voyage en bateau jusqu’à l’ancien camp minier soviétique de Pyramiden. (200€ pour l’avion et 160 pour le bateau).
Ce qu’est cet endroit est briévement expliqué dans le début de la vidéo, mais ce que j’ai tenté de partager dans ce film, c’est la sensation que l’ont peut ressentir en entrant dans cet endroit.
Une ville soviétique fantôme, sur une île loin de tout, sans même un arbre, sans même un communiste (en cas de disparition complète l’un des deux maquerait à l’humanité, je vous laisse deviner lequel). Cet endroit était pour moi comme la définition de l’histoire. Un idéal au milieu de nulle part, cerné par le froid. Tout est là, sans nul besoin de mots, pour expliquer l’insignifiance de l’humain et de ses idées face à la nature et au temps. Et c’est quelque chose, même blah blah mis à part. Ajoutez à ça Souliko, poème géorgien chanté par les coeurs de l’armée rouge, chanson préférée de Joseph Staline, et vous ressentirez peut-être ce que j’ai ressenti quand j’étais par là. Bon clip !
First of all, THANK YOU! Thanks to the people of Tromsø who, by their generosity, allowed me to go to Svalbard.
Since I’m a bit short of money, I began to beg in Finland and, after this really nice stop at Nordkapp, in Tromso (cf. pict below the video). As it were written on my sign, the money collected were used to buy a plane ticket to Longyearbyen, beers, and a boat trip to Pyramiden (200€ for the plane and 160€ for the boat).
What is this place is shortly explained in the beggining of the video, but what I’ve tried to share by this movie is the feeling you can have when you’re entering this area.
A ghost Soviet city, built on an island far from everything, with not even a tree around. This place was for me like the definition of history. One ideal in the middle of nowhere, surrounded by thousands years old glaciers. Everything is there, with no use of word or text, to explain the insignificant effect of men and their idea on nature and time. That’s something, even cliché aside. Add to that that Suliko, a Georgian poem singt by the red army choir, the fact that it was the favourite song of Joseph Stalin and the meaning of this song and you’ll have, maybe, what I’ve felt when I was there. Enjoy!

AU CAP NORD, NU :

Internaute, bonjour ! Juste un petit message pour dire que le tournage de la session 2011 est toujours en cours. Je suis en ce moment à Tromso, à quelques 200 kilomètres au sud du Cap Nord, et je profite d’un peu de temps libre pour vous poster cette vidéo.
C’est une sorte de mise en image du défi que je me suis fait un plaisir de relever avec monsieur Alain Bézard : se baigner, nu, au point le plus au nord de l’Europe. Hé hé. C’était en fait un rêve vieux de cinq ans, et le but principal de mon voyage. C’est fait, et je suis super content ! Pour les films, les vrais, le montage commencera après ma prochaine sédentarisation, d’ici deux ou trois mois, je pense. D’ici là, je vous souhaite le meilleur !
Ladies and gentlemans, bonjour ! A little post to say that the shooting of the session 2011 still in progress. I’m right now in Tromso, just coming back from Nordkapp and I take this opportunity to send you some news by this little video clip above.
That’s actually something about the challenge that we had with mister Alain Bézard: To have a bath, naked, on the northern point of Europe. Héhéhé. (For the couchsurfers don’t be afraid, I’m not gonna do that in your kitchen:) It was actually the main goal of my trip and it’s done. And I’m very glad about that, so I share! For the movies themself the cutting will begin just after my next settle down, at the end of this trip (one or two month). Waiting for that, I wish you all the best… See ya on the road!!!