2010 // PRAGUE :

Un peu perdu, à Prague. Histoire d’être plus sûr de dormir au chaud et avec un accès à internet, je suis allé directement à l’hôtel. Plus simple, surtout pour boucler Berlin et trouver un sujet. Les « backpackers » donc, cette race de voyageurs définie par un anglicisme dont on aurait pu se passer et que l’on trouve dans les auberges, les gares et sur les grandes places, recherchant pour quelques jours ou semaines la fuite du quotidien – ou du moins son exportation à l’étranger.
Quatre jours passés dans l’une des plus belles villes d’Europe, à faire du montage et du tournage. Mais ce que je retiendrai de cette étape, ce sera moins le pont Charles que les réactions des gens face à mon travail. Et je peux vous dire que quand vous donnez l’adresse à des types et qu’ils reviennent le lendemain matin vous dire qu’ils ont vu toutes vos vidéos et qu’ils en demandent encore… Ça met un coup de motivation, merci !
Motivation malheureusement un peu amochée par une sorte de trachéite sournoise attrapée à Cracovie. Mais ça commence à aller un peu mieux et le montage de la capitale des rois de Pologne peut commencer. Ce ne sera pas triste ! Bisous !
Lost in translation in Prague. To be safer to sleep somewhere and to have an internet access, I went directly to the hostel. More simple, especially for make the movie about Berlin and to find a subject. The backpackers, this kind of travelers that we can find in hostels, train stations and main squares, looking for a few weeks or some months away from every day life. Or at least its export abroad, what is much more fun.
Four days in one of the most beautiful cities in Europe to make editing and filming. But what I’ll rmemenber from this stop, it will be less the Charles Bridge than the reactions of people about my « job ». And I can tell you that when you give the website address to some dudes and taht they come back the next morning to tell you that they saw all your movies and that they ask more… It’s a stroke of motivation, thank you!
Motivation unfortunately a little banged up by a sort of sly tracheitis caught in Krakow. But it starts to go a little better and mounting the capital of the kings of Poland may start, and it will not be sad! Kisses!

Une réponse sur “2010 // PRAGUE :”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *